• Varanasi, ville sacrée

    Varanasi, sur les rives du Gange, est la ville sacrée des Hindous, dédiée à Shiva. Des pélerins de tout le pays y affluent pour pratiquer leurs ablutions sur les marches des nombreux ghâts qui longent le fleuve.

    Varanasi, ville sacrée

    Varanasi, ville sacrée

    Prière au petit matin.

    Varanasi, ville sacrée

    Varanasi, ville sacrée

    Varanasi, ville sacrée

    Chaque soir, les vaches sacrées ont droit à un petit décrassage en règle dans l'eau quelque peu polluée du fleuve (une eau considérée comme sûre pour la baignade contient moins de 150 bactéries escherichia coli par litre; le Gange en contient 1 500 000 par litre!)

    Varanasi, ville sacrée

    Varanasi, ville sacrée

    Et après un bon petit bain, rien de tel qu'une petite couronne de fleurs dénichée dans le tas d'ordures qui borde le fleuve.

    Varanasi, ville sacrée

    Varanasi, ville sacrée

    Il t'en reste un peu sur le museau, la Noiraude!

    A quelques mètres de là, les blanchisseurs font la lessive des touristes et des hôtels.

    Varanasi, ville sacrée

    Un beau camaieux de couleurs

    Varanasi, ville sacrée

    Sur la berge, tandis que nous savourons un chai (prononcer "tchaï"), la boisson nationale à base de thé bouilli dans du lait et parfois additionnée de gingembre,

    Varanasi, ville sacrée

    Théo s'improvise batteur dans une partie endiablée de cricket, le sport favori ici.

    Varanasi, ville sacrée

    Et pour finir, il paraît que l'on revient toujours d'Inde avec une image choc en tête.

    Je ramènerai la mienne de Vanarasi, lorsqu'un cadavre en décomposition flottant dans le Gange a lentement longé notre barque au gré du courant. La pudeur m'a interdit de le photographier.

    Les Hindous purifient leurs défunts sur de grands bûchers dans des ghâts de crémation avant de disperser leurs cendres dans le Gange. Mais certaines personnes, comme les enfants, les lépreux ou encore les victimes de morsure de cobra (animal sacré) sont considérées comme déjà pures et jetées directement dans le Gange à leur mort.

    Des pratiques qui ne peuvent pas laisser des occidentaux tels que nous indifférents...

    Bizatous.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    tantine
    Dimanche 8 Avril 2012 à 21:58

    Et l'eau du chai...elle provient d'où?


     

    2
    cecicela Profil de cecicela
    Lundi 9 Avril 2012 à 09:35

    C'est du lait qui bout pendant plusieurs minutes. Alors pas de souci de ce côté-ci.

    3
    Fred Busard
    Lundi 9 Avril 2012 à 12:03
    Salut,
    Je profite de ce jour saint en ce lundi de Paques pour vous écrire.. Non j'déconne! :D
    Votre séjour en Inde semble fantastique ( à quelques détails flottants près) ! Que de beaux souvenirs vous aurez. Je suis vos aventures par intermittence. Je suis ravi de voir que les enfants vont mieux. La bataille des grandes promesses des candidats (présidentielle 2012) a commencé, en bref vous ratez rien ici. Je vous fais de gros bisous et n'hésitez pas si vous vous retrouvez dans le secteur à faire signe ce coup ci.
    Fred et Céline
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :